fbkflash-infohomemailtwitter

Conseiller de salarié - Syndicat CFE CGC BTP Bretagne (encadrement du BTP)

Cadres, techniciens, agents de maîtrise et assimiles.
Ensemble pour batir notre avenir

Conseiller de salarié du BTP en Bretagne

 

Vous êtes technicien, agent de maîtrise, ingénieur, cadre, commercial ou chef d’équipe au sein d’une entreprise du BTP en Bretagne ? Sachez qu’en cas de difficulté menant à un entretien préalable au licenciement, vous pouvez être conseillé et assisté gratuitement par un conseiller du salarié.

 

Ce conseiller peut être issu de la CGC CFE BTP Bretagne comme de toute autre origine : homme ou femme en activité ou en retraite, de toute catégorie socioprofessionnelle, et ne faisant pas forcément partie d’une organisation syndicale.

Un conseiller au service du salarié menacé de licenciement

Le conseiller du salarié est un bénévole désigné par le préfet du département. Il a pour mission d’assister et conseiller, à leur demande, les salariés lors de leur entretien préalable au licenciement, au cours duquel il fait office de conciliateur et de témoin.

 

Exerçant au cours d’un mandat de trois ans reconductible, il apporte aux salariés un soutien actif dans la défense de leurs intérêts. Il n’est, par contre, pas autorisé à les assister pour une autre sanction que le licenciement.

Comment bénéficier de l’aide d’un conseiller du salarié ?

Qu’il appartienne ou non à la CFE CGC BTP Bretagne, le conseiller peut assister tout salarié, à condition qu’il appartienne à une entreprise ne disposant pas d’institutions représentatives du personnel (Délégués du Personnel, Comité d’Entreprise, Délégués Syndicaux, CHSCT).

 

Pour trouver un conseiller du salarié, il vous suffit de consulter la liste départementale disponible dans toutes les mairies et dans les sections d’inspection du travail. Chaque conseiller intervient dans l’ensemble de son département.

Conseiller du salarié : à savoir

 

  • Si vous faites appel à un conseiller du salarié pour votre entretien préalable à un licenciement, vous devez en aviser votre employeur, qui n’a cependant pas le droit de s’opposer à sa présence.
  • Son assistance est totalement gratuite.
  • Il est soumis au secret professionnel et à une obligation de discrétion.
  • Il peut être appelé à témoigner devant le Conseil des Prud’hommes.
  • Il est susceptible de rédiger un compte rendu de l’entretien préalable, qui n’aura de valeur que s’il est signé par l’employeur et le salarié.